Rencontre Femmes Russes
Inter-Mariage
Inter-Mariage - rencontre femmes russes Inter-Marriage, meet russian women Inter-Matrimonios, mujeres rusas Russische Frauen, Inter-Marriage Donne Russe, Inter-Matrimoni   
 Profils 
Profils femmes russes
Nouveaux profils
Recherche détaillée de profils

Femmes russes en vidéo

 Recherche 
Age:
Entre et ans
Taille (cm):
Entre et cm
Poids (kg):
Entre et kg

Recherche détaillée

 Agence 
Qui sommes-nous?
Avantages Inter-Mariage
TARIFS de l'agence
TEST (évaluation) GRATUIT
Fonctionnement
Témoignages d’adhérents
Garanties de l'agence
Séminaire à Amsterdam
Anti-harcèlement
Revue de presse
 Services 
Service E-Mail
Audioconference
Recherche personnalisée
Rencontres à Dnepropetrovsk
Rencontres à Nikolaev
Rencontres à Saint-Pétersbourg
Rencontres à Kiev
Voyage romantique en Russie/Ukraine
Vidéoconférence
Vidéos de femmes
Options
 Guide 
Les clés de la réussite
Etes vous prêts?
Femmes russes
Séduire une femme russe
Cliché ou réalité?
Secrets de femmes russes
Tabous
Mes 99 conseils
Lettre de présentation
Première rencontre
Questions-Réponses
 Antiarnaque 
Guide anti-arnaque
Liste noire femmes slaves
Témoignages d'arnaques
 Informations 
Billets d`humeur
Astuces
Liens
 Club franco-russe 
En français
En russe
Associations franco-russes
 E-Mail 
Entrez votre e-mail pour recevoir les dernieres nouvelles Inter-Mariage!
Suivez-nous:
Inter-Mariage - rencontres femmes russes

Twitter

Google+

LinkedIn Pinterest

YouTubeDailymotion Vimeo

Partagez:
Billets d'humeur  

Testez notre agence matrimoniale internationale gratuitement et sans engagement, période d’évaluation gratuit

Billets d’humeur

Dans cette rubrique je vous donne mon opinion personnelle sur des sujets d'actualités concernant l'univers des rencontres internationales avec des femmes russes. Vous le savez je n'ai pas l'habitude de mâcher mes mots, et j'appelle un chat un chat. Donc ici pas de place pour les déclarations mielleuses. Je préfère réveiller votre conscience parfois engourdie par les discours hypocrites de certaines agences de rencontres en vous dévoilant des faits concrets, plutôt que de vous endormir en vous déclarant que tout est rose et facile dans le milieu des rencontres internationales. Si vous souhaitez réagir à l'un de ces sujets envoyez moi un e-mail à marina@inter-mariage.com, je le publierai en dessous de l'article concerné.

Les japonaises attaquent !!!

Le principal cliché concernant la femme russe est celui d'une femme d'un pays pauvre qui fuit la misère de son pays et qui est prête à se marier à un étranger pour avoir de meilleures conditions de vie. Alors que la vérité est tout autre: ces femmes souhaitent tout simplement rencontrer des hommes qui leur conviennent puisqu'elles ne trouvent pas au sein de leur propre pays des hommes "bons pour le mariage".
Pour preuve le récent phénomène des femmes japonaise qui souhaitent épouser un homme anglais !! ces femmes japonaises ont la trentaine, sont célibataires et gagnent très bien leur vie (environ 70000 euros par an) mais ne trouvent pas chaussures à leur pied dans leur propre pays: elles trouvent que les hommes japonais sont trop vieux jeu et trop conservateur. Elles trouvent que les hommes anglais sont plus gentlemen, romantiques, compréhensifs et communicatifs que les hommes japonais. Elles pensent que les anglais ont une approche plus moderne de la vie familiale et du mariage, et ont en même temps un profond respect pour les traditions du Japon.
Il faut de plus savoir qu'au Japon il n'existe que deux choix de vie possible pour la femme: soit elle travaille et reste célibataire ; soit elle se marie et s'occupe du foyer. Les femmes qui ont bataillé ferme pour réussir leurs études et leur carrière, et gagner ainsi leur indépendance, n'ont aucune envie de faire des compromis en acceptant le rôle que la société leur impose lorsqu'elles se marient. La Grande-Bretagne est devenue l'une des destinations favorites de ces femmes car, au Japon, elles ont peu de chances de trouver un mari et pratiquement aucune de lui faire partager les tâches domestiques." En outre, le célibat au Japon véhicule une image d'échec, et non d'indépendance. "On surnomme 'gâteau de Noël' une femme célibataire de plus de 25 ans et, à partir de cet âge, on considère qu'elle n'est plus bonne pour le mariage". Il y a 30 millions de femmes japonaises célibataires.
En réalité, le problème vient du fait que les Japonaises sont bien plus modernes que leurs compatriotes hommes. Malheureusement, ces derniers le vivent très mal et n'aiment pas les femmes qui travaillent.
Pour les Anglais candidats au mariage, il est indispensable de connaître quelques règles de base de la culture et des traditions du pays en ce domaine, et tout particulièrement celle-ci : il revient à la famille du futur mari de payer les frais de la cérémonie et de la fête du mariage.
Enfin, dans la tradition japonaise, c'est la femme qui tient les cordons de la bourse et donne à son mari son argent de poche. L'usage veut que la somme ne dépasse pas 250 livres (350 euros) par mois. Concernant ce dernier point je ne pense pas que cela plaise vraiment aux homme français (rires).

Un homme russe arnaqué par une femme canadienne!

Alors là, vous n'auriez probablement jamais eut l'idée qu'une chose pareille puisse arriver! Hé bien si!
Un homme russe vient de se faire escroquer par une femme canadienne qu'il avait rencontrer sur un site Internet de rencontres!! Cette femme canadienne lui avait promis le mariage et lui avait demandé 3000 dollars pour lui obtenir le permis de séjour afin qu'il puisse se retrouver au Canada et convoler en justes noces. Malheureusement pour lui, sa belle a disparue aussitôt l'argent reçu. Il a alors tout tenté pour la retrouver (téléphone, e-mail, etc.), sans succès. Il s'est alors tourné vers les ambassades américaines et canadiennes pour leur demander leur aide, en les menaçant de les faire sauter s'il n'arrivait pas à retrouver sa dulcinée canadienne; il a même envoyé de la poudre blanche dans des enveloppes (pas de l'anthrax je vous rassure, juste de la farine) à ces mêmes ambassades afin de donner du poids à ses menaces... sans succès.
La seule réponse qu'il a obtenu fut une convocation devant un tribunal de l'Oural qui l'a condamné à 6 ans de prison.

Le Président Poutine a ordonné l'arrestation de plusieurs arnaqueurs russes après voir reçu une lettre d'un australien escroqué.

Une histoire incroyable qui mérite a plus d'un titre d'être cité dans ma rubrique "billet d'humeur".
En 2001, un australien nommé Terry, à la recherche de la femme de sa vie en Russie par le biais de petites annonces de rencontres sur Internet, fut arnaqué par des fraudeurs russes. Une histoire malheureusement banale mais qui connut un dénouement hors du commun. Terry a publié sa mésaventure sur plusieurs sites anti arnaques. Mais il ne s'est pas contenté de cela et a mené des recherches afin de "traquer" ces escrocs en vue de les poursuivre en justice. Il a publié une page sur Internet afin de collecter les témoignages d'hommes victimes des mêmes escrocs que lui, a ensuite contacté l'ambassade de Russie en Australie, puis a averti de nombreux journaux russes et diverses agences gouvernementales russes, y compris la crainte "brigade financière" russe, en leur envoyant les détails de l'arnaque dont il a été victime. Pour finir il a trouvé le site Internet officiel du gouvernement russe et y a envoyé une lettre adressée au président Poutine en personne: Terry ne se faisait guère d'illusion quand au fait que cette lettre parvienne au président. Il expliquait dans cette lettre qu'il s'agissait pour les russes d'une question d'honneur, qu'ils devaient arrêter ces arnaqueurs et les traduire en justice car ces criminel jetaient le discrédit sur le peuple russe et la Russie. Par miracle la lettre atterrit entre les mains du président Poutine en personne, qui ordonna l'arrestation des arnaqueurs.
Quelques mois plus tard fut surpris de recevoir des e-mails de la police russe et d'interpol demandant des détails concernant cette arnaque. Plus tard il fut contacté et interrogé par la police fédérale australienne à la demande de la police russe. Les criminels furent rapidement arrêtés: la police russe trouva un carnet d'adresses de 3000 hommes venant des quatre coins du monde. L'arnaqueur était en activité depuis environ 2 ans: il risque entre 5 et 10 ans de prison et la confiscation de ses biens.
Terry fut l'un des rares (seulement 10) hommes ayant accepté de témoigner dans cette affaire. C'est la lettre de Terry adressé à Poutine qui a déclenché "l'affaire". Terry ne savait absolument pas que sa lettre avait été lu par Poutine, c'est un journaliste australien du Journal "Herald" de Sidney qui l'a informé après avoir reçu l'information d'un journal de Moscou. L'auteur de cette arnaque était un homme russe de 30 ans qui avec la complicité de son épouse aurait escroqué près de 800000 euros en cadeaux divers (argent, bijoux, billets d'avion, parfums etc...). Au début, l'amateur était appâté par des photos de belles inconnues. La signature était celle de complices involontaires (mais rémunérées) du fraudeur. S'ensuivaient plusieurs échanges sentimentaux par émail. Après quelques temps, un peu d'argent était demandé pour "réparer l'ordinateur". Ensuite, il fallait passer aux formalités pour le voyage: tickets d'avion, prix du visa. Une fois les cadeaux obtenus, la conversation prenait fin, non sans briser le cœur du malheureux prétendant.

Quand la Russie s'éveillera…

Un reportage diffusé il y a 2 ans sur une grande chaîne de télévision française m'a particulièrement marqué : on y voyait un homme ayant l'intention d'épouser une femme russe déclarer que la Russie est un pays du tiers monde et affirmer que les russes ne savent pas ce qu'est un micro-onde ou un téléphone portable…parce qu'ils n'en ont jamais vu. Cet homme avait l'impression en épousant une femme russe qu'il aller la sauver de l'enfer…et il a continué en présentant fièrement sa cuisine équipée comme un atout de poids pour séduire une femme russe…en tant que femme russe je me suis rarement senti autant humiliée…
Ce message est donc destiné à tous ceux qui pensent comme l'homme ci dessus que la Russie est un pays du tiers monde.
La banque mondiale a souligné récemment qu' " une nouvelle fois " l'économie russe avait enregistré sur le premier trimestre 2003 une performance économique supérieure aux attentes les plus optimistes avec une hausse du PIB de 7.2%. Selon la banque mondiale l'économie russe n'a jamais été en meilleure forme depuis le début des réformes en 1992.
Selon une étude du courtier Renaissance Capital les revenus disponibles de la population devraient encore augmenter de 46% d'ici 2010. Le revenu moyen des russes a bondi de 14.6% au premier semestre 2003 par rapport à la même période de l'année dernière. D'autre part, la part disponible (hors impôts ou charges récurrentes comme crédits ou loyers) des revenus des russes est proportionnellement bien plus élevée que dans la plupart des autres pays développées. Cette part se monte à 87% des revenus en Russie, contre 65% ailleurs, grâce à un taux d'imposition bas (13% en moyenne), à une forte proportion de propriétaire dans la population (59%) qui ne payent pas de loyer et a un niveau d'endettement très bas.
La part des revenus consacrée à la consommation est donc plus élevée, d'autant que les russes, sauf les plus riches, préfèrent dépenser qu'économiser, notent les auteurs de l'étude publiée par le courtier Renaissance Capital.
Pour certains achats, comme les automobiles, les vêtements ou les chaussures, les russes ne reculent pas devant la dépense et préfèrent les marques étrangères.
Au total, le chiffre d'affaires de la vente de détail en Russie, 119 milliards de dollars en 2002 , devrait presque doubler pour atteindre 204 milliards de dollars en 2008, selon les estimations de Renaissance Capital.
Les secteurs qui devraient le plus profiter de cette soif de consommation sont les services : télécommunication, transports, restauration ainsi que l'automobile et l'ensemble de l'offre liée au logement : immobilier, meubles, décoration et équipement ménager.
Depuis le début de l'année, la téléphonie, à elle seule, a déjà enregistré une croissance impressionnante : la Russie compte début août 2003 27.1 millions d'abonnés soit 50% de plus qu'en janvier.

A Moscou les femmes russes peuvent maintenant "louer un homme" à l'heure !!!

Voilà une idée pour le moins originale !! Nina Rakhamina a reconverti son affaire de réparation d'ordinateur en une entreprise de " location d'hommes " appelé " golden hands " (mains d'or en français). Partant du constat qu'un haut niveau de divorce en Russie (60 % des mariages en Russie finissent en divorce dû fait de problèmes d'alcoolisme ou d'abus de drogues de la part des hommes) laisse nombre de femmes désemparées face à certains problèmes de la vie quotidienne (tels que petits travaux de bricolage, port de charges lourdes…), elle propose désormais aux femmes seules de louer les services d'un homme pour porter les commissions, déboucher un évier etc…
Après un problème d'image au démarrage de l'activité (les femmes pensaient en effet que les hommes rendaient des services d'un style plus…intimes), le succès est au rendez vous : en huit semaines d'activité plus de 300 femmes ont loué les services d'un des 10 hommes qui travaillent pour " golden hands ". Les deux premières heures sont facturés 15 euros et 6 euros pour chaque heure supplémentaire.
Irina, une moscovite de 37 ans est l'exemple typique du style de femme qui fait appel aux service de " golden hands " : elle travaille comme comptable dans une grande entreprise et gagne environ 800 euros par mois. Elle a une fille de 15 ans. C'est une femme indépendante, qui a sa propre voiture, et qui affirme qu'il est de nos jours plus facile pour une femme d'avoir un travail bien rémunéré et de garder ainsi son indépendance, même si les femmes sont deux fois moins payées que leurs homologues masculins, à travail égal.
Cette soif d'indépendance des femmes russes trouvent sa source dans la façon dont les hommes russes considèrent leurs homologues féminines : si 73% des hommes russes pensent que les femmes russes sont les plus belles femmes du monde, ils sont 48% à considérer que leur principal tâche doit être de s'occuper des enfants et 11% d'être une maîtresse de maison (autrement dit une femme de ménage !!).

A l'est de la Russie, dans la région de Primorye, chaque année, des milliers de femmes russes quittent leur pays pour épouser des chinois!

Ne pensez pas que les femmes russes sont seulement intéressés par les hommes occidentaux européens ou américains. Selon une étude menée par Olga Makhovskaya, de l'institut de recherche psychologique de l'académie des sciences de Russie, des milliers de mariages entre femmes russes et hommes chinois sont célébrés chaque année en Chine. Selon les femmes russes les chinois sont plus travailleurs que leurs homologues russes et boivent moins d'alcool. En un mot les femmes russes leurs trouvent beaucoup plus d'atouts que leurs homologues russes.
Les hommes chinois épousés ont un niveau de vie égal à ceux des russes. Une preuve de plus s'il en ait que la réelle motivation des femmes russes à épouser un étranger est de trouver un homme correspondant à leurs aspirations et en aucun cas à trouver une meilleur situation financière qu'au sein de leur pays.

De nombreuses femmes russes ou chinoises ayant rencontrés leurs maris américains par le biais de clubs de rencontres seraient victimes de violences conjuguales selon une récente enquête ordonnée par le congrès américain!!

Le mariage entre femmes étrangères (en grande majorité des russes ou des chinoises) et homme américains est devenu depuis 5 ans un véritable phénomène de société aux USA: on compte plus de 400 clubs de rencontres internationales opérant sur internet. A titre d'exemple, Larry Gucciardo, le patron d'un des plus gros réseau de clubs de rencontres au monde, se targue d'avoir 100 sites Internet présentant 20000 femmes russes dont il a vendu les adresses à quelques 155000 hommes de par le monde. En 5 ans le nombre de femmes étrangères épousant un américain rencontrés sur Internet a plus que doublé: en 1998, 6000 femmes étrangères ont épousés un américains grâce à un club de rencontres contre 12 000 en 2002. Les américains entrent en contact avec les femmes russes ou chinoises par le biais de clubs de rencontres qui vendent les adresses de femmes étrangères; ce système, très différent de celui des agences matrimoniales classiques, est appelé "MAIL ORDER BRIDE" aux usa, soit en français "achat de femme par Internet": le terme résume à lui seul l'image que les hommes américains ont des femmes russes ou chinoises en général et du système de rencontres par Internet en particulier. A l'inverse des agences matrimoniales telles qu'Inter-Mariage les clubs de rencontres internationales ne sont soumis à aucune réglementation particulière, et l'anarchie régnant dans ce domaine fragilise considérablement les droits des femmes étrangères. Et les clubs de rencontres internationales ne font rien pour améliorer la situation, au contraire. Les clubs considèrent ces rencontres internationales comme un véritable "business", et comme toute affaire qui se respecte il faut adopter une stratégie marketing, à la fois pour les hommes et pour les femmes. D'où les stéréotypes véhiculés auprès des hommes (les clubs leur disent que les femmes russes sont "très gentilles", sans caractère, dociles voir soumises, sans ambitions etc... en bref "sois belle et tais toi") et auprès des femmes russes (les clubs leur expliquent que les américains sont tous très respectueux de leur femme et qu'elles seront choyées comme des princesse): ces stéréotypes véhiculés par les clubs sont très dangereux dans le sens où ils créent une atmosphère au sein du couple génératrice de futur violences conjugales. Les femmes russes ou chinoises qui arrivent aux usa pour épouser un américain se retrouvent totalement dépendantes de leur mari durant les premières années de leur mariage (elles ne parlent pas bien anglais et n'ont ni amis ni familles sur place) et lorsque les hommes américains se rendent compte que les stéréotypes véhiculés par les clubs à propos des femmes russes sont totalement faux cela créé au sein du couple de vives tensions menant souvent à des violences conjugales. Le rêve américain de nombreuses femmes russes tournent alors au cauchemar. Elles ne savent pas à qui s'adresser lorsque qu'elles sont battues ou violées et ne connaissent pas leur droits. Lorsque qu'elles s'adressent aux clubs de rencontres qui leur ont permis de rencontrer leur mari américain les réponses des responsables de clubs de rencontres sont souvent du style : (je cite les témoignages de femmes battues qui relatent ce que leur ont dit ces responsables) :"si tu quittes ton mari tu seras renvoyé dans ton pays", ou encore la réponse donné à Svetlana qui fut battue sévèrement et violée pendant les 10 premiers mois de son mariage : "c'est juste une culture différente".

Selon des associations américaines d'aides aux femmes russes battues par leurs maris américains les violences conjugales à l'encontre des femmes russes sont en forte augmentation depuis quelques années.
La seule loi instaurée dans ce domaine remonte à 1996; c'est une loi qui oblige les clubs de rencontres internationales opérant aux usa à informer les femmes russes de leurs droits au sein du couple. Les agences qui ne respecteraient pas cette loi devraient payer une amende de 20000$. Mais cette loi n'a jamais été respectée et à l'heure actuelle, sur les 400 agences opérant aux usa la filiale d'inter-mariage aux USA est l'une des rares agences à respecter cette loi.
Le congrès américain va prochainement instaurer de nouvelles lois concernant les clubs de rencontres internationales afin de mieux protéger les femmes russes épousant des américains. Il était temps !!

Enorme scandale aux USA concernant un américain qui aurait assassiné son épouse chinoise rencontré par le biais d'une agences de rencontres.

L'histoire fait froid dans le dos et met à jour un problème que je vais bientôt évoquer au sein d'une rubrique: les femmes étrangères (en majorité russes ou chinoises) arrivant aux USA en vue d'épouser un américain rencontré par le biais de clubs de rencontres sont souvent victimes de violences conjugales et n'osent pas porter plainte. Certaines, n'ayant pas de familles, sont assassinées sans que personne ne soit au courant.
Les faits sont éloquents: en octobre 2002 des employés du lac Mammoth en Californie ont été approchés par une femme chinoise qui, profitant de l'absence de son époux pendant quelques minutes, leur a dit que son mari américain la battait sévèrement et leur a murmuré: "je ne savais pas que le mariage avec un américain pourrait ressembler à ça quand je suis arrivé aux USA". Les employés lui ont alors donné le numéro de téléphone de l'association américaine "Iris sauvage" qui s'occupe des femmes battues. Le mari a demandé un peu plus tard, au cours de la même journée à d'autres employés du lac Mammoth quels étaient les sites de campings accessibles à cette période: les employés lui ont répondus que seuls 2 sites étaient disponibles.
En mai de cette année un homme qui promenait son chien a découvert des ossements humains dans un de ces 2 sites: les anthropologistes les ont identifiés comme étant ceux d'une femme asiatique de 30 à 40 ans, qui aurait été enterré juste avant les neiges d'hivers 2002. La police américaine essaie actuellement de retrouver d'éventuels témoins permettant de retrouver le meurtrier, je cite la police: "un homme qui aurait déclaré à ses amis que son épouse chinoise rencontré par une agence de rencontres seraient repartie dans son pays"... : cette phrase résume à elle seule l'isolement parfois fatale dont sont souvent victimes les femmes étrangères épousant des américains.

Un fermier australien qui souhaitait épouser une femme russe se fait escroquer de 22000 euros par une agence matrimoniale!

Oui, vous avez bien lu, ce brave fermier australien, Monsieur Philip Mark Klibbe, 45 ans, a déboursé la coquette somme de 22 000 euros pour pouvoir rencontrer une femme russe qu'il n'aura finalement jamais vu. Ce monsieur a décidé de briser la fameuse "loi du silence" (voir mon article du 25 juin pour plus de précisions à ce sujet) qui entoure le monde des agences matrimoniales et a décidé de déposer officiellement plainte, tout en alertant les médias pour relater sa mésaventure à "visage découvert" afin de demander aux autres adhérents arnaqués de porter plainte également contre TLC. Après avoir officiellement déposé plainte contre l'agence matrimoniale australienne TLC, une commission d'enquête a été nommé et la brigade des fraudes australiennes (avec à sa tête l'inspecteur Aaron Ottaway) a découvert plus de 50 autres personnes qui ont été escroqués pour des sommes allant de 102 euros à 98 000 euros !! et apparemment ce n'est pas fini puisque plusieurs dizaines de personnes se sont à leur tour manifestés pour porter plainte: TLC aurait présenté à ses adhérents hommes des faux profils de femmes russes. TLC, qui opérait essentiellement sur Internet, s'est vu retirer sa licence de commerce en attendant que le jugement soit rendu; étant donné le nombre très important de plaintes qui est actuellement déposé le magistrat de la court de justice de Southport a décidé de reporter le procès au mois de septembre. La brigade des fraudes australienne a précisé que les investigations continuent.

En Russie, il meurt chaque année autant de femmes russes des suites de violences conjugales qu'il n'y eut de soldats russes tués pendant les 10 ans de la guerre d'Afghanistan!!!

14 000 femmes russes meurt chaque année en Russie des suites de violences conjugales ! C'est le constat accablant dressé par Amnistie international et plusieurs organisations russes non gouvernementales au cours d'une conférence de presse tenue en Russie le 19 mai dernier, afin d'attirer l'attention du pouvoir politique et des médias. La Russie n'a pas de loi permettant de lutter contre les violences conjugales dont sont victimes les femmes russes de la part des hommes russes. En Russie frapper sa femme n'est pas un crime !! L'état russe considère les violences conjugales comme une "affaire de famille" dont la justice n'a pas à se mêler. Cette facette de la loi russe montre à quel point le gouffre peut être grand entre la justice russe et la justice des pays de la communauté européenne. Il n'y a dans toute la Russie que 60 centres d'aides pour femmes battues alors qu'il y en a plus de 500 en Angleterre. Selon le quotidien "Izvestia" près de trois quart des femmes russes sont victimes de violences conjugales. 1 femme russe sur 5 est régulièrement et sévèrement battue par son mari russe.
C'est un véritable problème de société en Russie: selon un sondage mené par l'organisation russe "stop violence" (créée par la fondation Ford) auprès de 2134 hommes et femmes de différentes régions de Russie 43% des personnes interrogées considèrent que la justice n'a pas à se mêler des violences conjugales (pour eux c'est une affaire privée), un tiers a répondu que c'est la femme battue qui est certainement coupable et qu'elle a mérité ce châtiment, et plus de 70% ont répondu que le consentement de la femme après le mariage pour avoir des rapports sexuels n'est pas obligatoire !! Donc 70% des personnes interrogées considèrent que le viol conjugal est tout à fait légal !!
On le voit, le manque de prise de conscience de la part de la population russe, associé à l'absence de statistiques officielles concernant les violences conjugales en Russie conduisent à une véritable hécatombe.
Amnistie international fait actuellement pression sur les plus hautes instances juridiques russes pour qu'elle légifère et qu'elle criminalise les violences conjugales, afin de mettre un terme à cette boucherie.

Opération coup de filet aux USA dans le milieu des escrocs opérant sur Internet.

Le 16 mai dernier aux USA une important opération de police a permis l'arrestation de plus de 130 escrocs ayant montés des arnaques sur le réseau Internet, ainsi que la saisie de 17 millions de dollars. Cette opération a été mené conjointement par le FBI, le département américain de la justice et le FTC (ministère américain du commerce).
Parmi les personnes arrêtées figurent des escrocs ayant montés des sites bidons de vente de matériels électroniques, des fausses banques et....un couple californien (un homme américain et une femme russe) de San Diego à la tête d'une agence matrimoniale réputée sur Internet ayant monté une vaste et juteuse arnaque: les profils de femmes russes de leur agence étaient totalement faux et les américains ayant payés pour pouvoir rencontrer une femme russe par le biais de cette agence en ont été pour leur frais: plus de 400 hommes ont été escroqués pour une valeur totale dépassant les 600 000 dollars !!! Le plus inquiétant est que cette agence opérait en toute impunité depuis 3 ans ! Ce délai d'intervention assez long est la preuve qu'il est souvent difficile pour les enquêteurs de réunir des preuves contre certaines agences malhonnêtes: c'est "la loi du silence"; les hommes escroqués ont souvent honte d'avouer qu'ils se sont fait arnaqués et qu'ils sont passés par une agence matrimoniale. Comme je l'ai signalé dans ma rubrique anti-arnaque les hommes escroqués souhaitant déposer plainte en groupes ont beaucoup de difficultés à contacter les autres adhérents floués. Etant donné le grand nombre de témoignages d'hommes victimes d'arnaques de la part de certaines agences ou clubs de rencontres (ou même par certaines jeunes filles russes) que je reçois régulièrement je pense sérieusement créer une rubrique au sein de laquelle les hommes escroqués pourront être mis en contact afin de porter plainte en groupe. Cela pourra éviter que des agences malhonnêtes puissent prospérer pendant des années sans être inquiéter par la loi.
Cette opération policière dans le milieu des escrocs sur Internet est une première en ce qui concerne son importance et le nombre de personnes arrêtés, preuve s'il en ait du développement fulgurant des arnaques montées sur le réseau Internet: consultez régulièrement ma rubrique anti-arnaque pour ne pas tomber dans un piège.

Testez notre agence matrimoniale internationale gratuitement et sans engagement, période d’évaluation gratuit

 N'hésitez pas a nous contacter:    

Notre e-mail: contact@inter-mariage.com

Tel.: 09 54 61 07 27 (prix d’un appel local, lundi-vendredi: 9h00 - 16h00 17h00 – 18h30) (Réservé uniquement aux (futurs) clients de l’agence!)

Voulez-vous qu’on vous téléphone? Juste pour répondre à vos questions, pas de harcèlement téléphonique… Alors, envoyez-nous un e-mail avec votre nom et votre numéro de téléphone. Vous pouvez cliquer ici.

Adresse de correspondance: 178 Avenue Estienne d'Orves, 83500, La Seyne sur Mer, France

SIREN: 433086204

Inter-Mariage a été déclaré à la CNIL sous la référence N°1809075 et N°1816939

Suivez-nous: Inter-Mariage - rencontres femmes russes Twitter Google+ Pinterest LinkedIn YouTubeDailymotion Vimeo

Partagez:

© 2000-2016, Inter-Mariage - rencontre belles femmes russes ukrainiennes biélorusses - agence matrimoniale internationale - rencontres directes en Russie Ukraine Biélorussie - voyage rencontre romantique - conseils suivi mariages unions femmes slaves

Mentions légales

Plan du site

Tous droits de reproduction et ou representation reserves.
Les textes et le logo Inter-Mariage sont couverts par le droit de la propriete intellectuelle.

Inter-Marriage Inter-Matrimonios Inter-Matrimoni Russische Frauen


 

 

[close]

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur . Certains cookies ont déjà été fixés.

Certains de ces cookies sont utilisés pour l'analyse des visiteurs , d'autres peuvent être nécessaires pour que le site fonctionne correctement . Vous devez configurer votre navigateur pour accepter uniquement les cookies que vous souhaitez approuver . Vous pouvez supprimer et bloquer les cookies , mais certaines parties de notre site ne fonctionneront pas sans eux.

Liste des cookies utilisés sur notre site web:
Nom Domaine Objectif
Google+ google.com possibilité de suivre les visiteurs. Caractéristiques pour le partage via Google+. Ne pas définir un cookie par lui-même, mais si l'on est présent, il sera lu.
Pinterest pinterest.com effectue une des fonctions personnalisées pour ce site.
Twitter twitter.com occasion de suivre les visiteurs. Caractéristiques pour le partage via Twitter , et l'affichage de tweets par d'autres personnes.
Facebook facebook.com possibilité de suivre les visiteurs . Caractéristiques pour le partage via Facebook et la consultation de messages par d'autres personnes.
idrxvr xiti.com Compteur de visites . Effectue une des fonctions personnalisées pour ce site.
tmst xiti.com Compteur de visites . Effectue une des fonctions personnalisées pour ce site.
Flash Cookies local pourrait indiquer l'utilisation d'objets Flash locaux stockés - communément appelés cookies Flash.
PHPSESSID local cookies à usage général.
cette liste peut être incomplète


En continuant à naviguer sur ce site, vous donnez votre consentement pour que les cookies soient utilisés.

Que sont les cookies ?
Les cookies sont de petits fichiers texte placés sur votre ordinateur par nous ou nos partenaires. Elles nous permettent de cerner l'appareil que vous utilisez - mais pas vous personnellement. Cette information est envoyée à nos systèmes quand vous naviguez sur notre site Web. Ces fichiers ne sont pas des programmes informatiques et ne peuvent pas être utilisés pour causer des dommages à votre ordinateur. Ils sont souvent essentiels pour nous aider à vous fournir une bonne expérience en ligne. Certaines parties du site peuvent ne pas fonctionner correctement sans l'utilisation de cookies. Les cookies que nous utilisons sur notre site Web sont utilisés pour diverses raisons, y compris: Pour se souvenir de vos préférences; Vous permettre de partager des pages avec des réseaux sociaux comme Facebook, Twiter, etc
Nous n'allons pas utiliser de cookies pour stocker vos informations personnelles

[close]

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous donnez votre consentement pour que les cookies soient utilisés.